Nouvelles et événements Bernières Auto


0% ou une remise en argent? Excellente question!

Beaucoup de concessionnaire de véhicule offre maintenant le financement à faible taux, quand on regarde cette option, au premier coup d'oeil, elle semble très alléchante. Mais ils offrent aussi la seconde option du rabais. Qui lui est diminué directement sur le montant avant taxes, ce qui a un effet direct sur le montant total financé.

Voyons maintenant comment trouver la meilleure option pour votre situation. Tout d'abord, vous devez calculer la totalité du montant à payer taxes, capital avec ou sans les intérêts. Est-ce que la somme des mensualités du prêt financé à un moindre taux est inférieure ou supérieure à celui ou vous avez eu droit à une remise mais financé à un taux légèrement plus élevé?

Faisons le calcul ensemble:

Minifourgonnette intermédiaire neuve

Remise en argent

Taux avantageux

Prix d'achat (avant taxes)

23 990 $

23 990 $

Taux d'intérêt

3,99%

0,00%

Termes (Mois)

72

72

Rabais ou remise (avant taxes)

4 000 $

0 $

Montant à financer (avant taxes)

19 990 $

23 990 $

Montant total financé après taxes

22 984 $

$27 583

Paiement mensuel

359 $

383 $

Montant total payé en fin de prêt

25 882 $

27 583 $

Économie mensuelle

24 $

-

Économie sur la durée du prêt avec la remise

1 700 $

-


Vous pourrez constater que dans plusieurs des cas la solution avec la remise est plus avantageuse. Maintenant que vous savez comment calculer les deux options, la décision finale vous appartient!

Bon achat!


Top 10 Raisons pour Acheter chez Bernières Auto


1.       Une entreprise établie depuis plus de 25 ans.
2.       Des prix très compétitifs
3.       Un financement adapté à chacun
4.       Un service des plus courtois 
5.       Un service après-vente à la hauteur de vos attentes
6.       Une écoute attentive des besoins de notre clientèle
7.       Un choix diversifié de véhicules d'occasion
8.       L'historique complet de chacun des véhicules
9.       L'assurance d'un véhicule en excellente condition
10.   Commerce membre de l'AMVOQ (Association des marchands de véhicules d'occasion du Québec)
Marge de crédit hypothécaire, une bonne idée?

La nouvelle tendance des caisses et des banques est de donner des Marges de Crédit Hypothécaire (MCH), certes intéressant d'emprunter à faible taux mais est-ce vraiment avantageux? C'est à ce poser la question! Bien entendu, ce n'est une surprise pour personne, les institutions financières ne prêtent pas d'argent pour en perdre! Commençons par expliquer ce qu'est une MCH.

Plusieurs diront qu'une MCH est une façon de profiter de la valeur de votre propriété. Celle-ci est en réalité une valeur supérieure à celle de votre propriété qui est enregistrée lors de votre visite chez le notaire dans le but de couvrir des dépenses supplémentaire sans toute fois débourser de nouveau les frais pour une nouvelle visite chez le notaire. Rien de bien méchant vous me direz, mais par contre, il faut faire attention à la facilité d'obtention de ce montant, car il peut générer de grandes difficultés financières. Oui, on parle ici d'un prêt ouvert sur lequel les intérêts sont calculés seulement sur la portion utilisé, mais ce taux est variable donc s'il connait une hausse importante ça pourrait rendre le remboursement plus difficile.

Il faut donc faire attention à l'accessibilité de cette marge de crédit hypothécaire, car avec un prêt ou l'on peut simplement payer l'intérêt mensuel il devient facile de devenir plus vulnérable au surendettement et à l'endettement persistant!


Une recette fort utile!!

Certains les aiment, certains les détestent, d'autres les fuient, vous comprendrez ici que je parle de nos magnifiques hivers québécois! Plusieurs parmi vous se sont déjà assis dans leur véhicule complètement gelé en laissant échapper un soupir de découragement en regardant la glace et le givre bien collé à celui-ci!

Nous avons ici une manière révolutionnaire pour le déglaçage de vos vitres. Technique qui n'abîmera ni votre véhicule, ni le caoutchouc de vos essuie-glaces et tout cela sans devoir utiliser la force! Ce procédé est en réalité un mélange bien simple de 2/3 d'alcool à friction et de 1/3 d'eau dans une bouteille munie d'un pulvérisateur que vous pourrez vaporiser sur les vitres glacées de votre véhicule, vous verrez à ce moment-là la glace fondre comme par enchantement!

Vous pourrez même laisser la recette dans votre véhicule sans vous soucier qu'elle ne gèle, car l'alcool à friction ne gèle seulement qu'à -114 degré... Et rendu là, vous ne voudrez pas sortir de chez vous et votre véhicule non plus!

Que représente la dépréciation pour votre véhicule?

Comme beaucoup le savent, la dépréciation est, annuellement, la dépense la plus considérable que l'on peut observer sur un véhicule. Elle n'est pas tangible, car elle sort indirectement de vos poches. Mais toutes les voitures la subissent...

Une voiture est un actif qui se déprécie d'année en année. Par définition, la dépréciation est la baisse de la valeur de votre véhicule ou la différence entre le prix d'achat d'un véhicule neuf et son prix de revente. 

Pour calculer le coût annuel de la dépréciation, il faut soustraire la valeur de revente de son véhicule de son prix à l'achat (neuf) et ensuite diviser cette différence par le nombre d'années pendant lequel on garde ou l'on pense garder son véhicule. Par exemple, une voiture neuve payée 30 000 $ et revendue 16 000 $ trois ans plus tard se sera dépréciée de 14 000 $, soit un peu plus de 4600 $ par année en moyenne! Une perte énorme.

«Que la voiture ait été payée comptant ou par versements, la dépréciation reste la même. Le fait de louer ne permet pas d'éviter la dépréciation», peut-on lire dans Finance au volant, l'ouvrage d'Éric Brassard, comptable agréé et planificateur financier.

En moyenne, une voiture neuve perd la moitié de sa valeur en trois ans seulement. Les meilleurs modèles perdent de 35% à 40% de leur valeur. Pendant les trois années suivantes, une voiture perd encore annuellement de 8% à 10% de sa valeur.

Rappelons que le rythme accéléré de la dépréciation les premières années n'est pas dû à l'usure ou à l'utilisation de la voiture, mais à la baisse de sa valeur sur le marché. Beaucoup de consommateurs sont prêts à payer cher pour jouir du privilège de conduire une voiture neuve. Pour renoncer à ce privilège, l'économie doit être substantielle, d'où le prix inférieur des voitures d'occasion récentes.

Pour ne pas trop subir la dépréciation, il faut garder sa voiture longtemps. La meilleure chose à faire est d'acheter un véhicule d'occasion de deux ou trois ans et de le garder au moins quatre ans. Le pire des choix serait de revendre sa voiture trois ou quatre ans après l'avoir achetée neuve alors que l'on doit encore rembourser un prêt dont le terme serait de six ou sept ans

 

Pourquoi payer plus pour une voiture neuve?

Voici une question, qui selon moi, est un gros débat qui n'aura jamais de réponse claire et finale! Car en bout de ligne, cela reste un choix personnel. Pour plusieurs l'odeur de la voiture neuve peut facilement être mise de côté car ils préfèrent laisser passer la grosse dépréciation des premières années, mais pour d'autre, c'est non négociable!

En effet, ce n'est plus une cachette, quand une personne achète un véhicule neuf, tout dépend de la marque et du modèle, mais en moyenne une voiture peut perdre jusqu'à 50% de sa valeur initiale après trois ans d'utilisation, on va se le dire, c'est énorme! Mieux encore, après six ans, elle aura perdue jusqu'à 75% de sa valeur! Maintenant, avec les financements sur 6, 7 et 8 ans, ça voudrais dire que la personne qui a acheter sa voiture neuve réussira à peine à rattraper la dépréciation!

Mais en bout de ligne, cette question reste un choix personnel et si personne n'achète de neuf il n'y aura pas de voiture d'occasion. Alors à chacun sa clientèle!


Test de pneus d'hivers 2017


Michel Poirier-Defoy du magazine l'automobile a fait l'essai de 29 pneus d'hiver pour vous aider à faire votre choix. Les marques et modèles sont classés de A (Évaluation supérieure) à F (Indérieur à la moyenne) Voyez les critiques ci-dessous:

A : Évaluation supérieure

Bridgestone et Nokian demeurent aux premiers rangs du classement. La technologie des Blizzak et Hakkapeliitta procure à nouveau les performances les plus notables enregistrées lors de nos essais.

1- Nokian Hakkapeliitta R2 SUV (ex-aequo)

Nokian demeure une référence avec ses produits d'hiver connus pour leur durabilité, leur sécurité et leurs performances. Le Hakkapeliitta R2 SUV offre une construction plus robuste avec ses flancs renforcés et une stabilité de première. Il fait notamment bien sur la neige durcie comme sur la glace, un peu mieux que le Blizzak. La semelle procure un peu moins d'adhérence dans la neige profonde, mais l'adhérence demeure prévisible et ferme. On remarque des dimensions pour camionnettes et des Run Flat. Une version R2 est offerte pour les voitures de tourisme. Probablement le plus dispendieux. En vente chez des revendeurs accrédités.

1- Bridgestone Blizzak DM V2 (ex-aequo)

Ce Blizzak de Bridgestone constitue la référence des produits nippons et ses performances sont sans reproches, assez pour faire jeu égal avec le Hakkapeliitta et même se démarquer avec une meilleure qualité pour le prix. On apprécie les freinages puissants et de bonnes accélérations sur toutes les surfaces, mais en particulier sa douceur de roulement sur route sèche. Qu'il s'agisse d'adhérence longitudinale comme latérale, il est prévisible et donne confiance au conducteur. Sa bande de roulement directionnelle et les blocs fortement lamellisés additionnée d'un composé de gomme assure une bonne longévité. La distribution est importante, incluant des grandes surfaces.

Nokian Hakkapeliitta 9 SUV

Testé à part dans les confins arctiques de la Finlande, ce Hakka 9 de dernière génération hérite d'une génétique nordique importante. Si la version à deux types de crampons atteint de nouveaux sommets, celle dite de friction, qui est offerte en Amérique, ne s'en démarque pas moins. Cependant, comme c'est notre politique, tout produit évalué en dehors de nos essais officiels occupe un classement provisoire. Toutefois, soyez assurés que les attentes quant à l'adhérence en toutes circonstances et les performances sur neige et sur glace étaient au rendez-vous.

B : Très haut cotés

Ce groupe comprend 6 pneus d'hiver, comprenant 2 nouveautés et 4 produits provenant de manufacturiers d'importance. Une série haut de gamme envers qui les reproches sont minimes et qui fera le bonheur de tout automobiliste, quelquefois à des prix plus compétitifs et offerts dans de grands réseaux de distribution.

4 - Gislaved Nord*Frost 200 SUV

Le Gislaved Nord*Frost 200 SUV est une belle révélation dans ce test. Gislaved possède une solide expertise en produits d'hiver. Sur le sec, la neige durcie ou la glace, ce Nord*Frost s'est comporté avec brio. S'il a perdu quelques points au freinage, il en a repris par sa tenue de route sur le sec grâce à sa bande de roulement asymétrique. Moins indiqué pour les camionnettes, il conviendra mieux aux VUS luxueux. Des permutations régulières sont à prévoir. Les prix sont intéressants. On déplore que le réseau de distribution ne soit pas plus étendu.

5 - Michelin Latitude X-Ice Xi2

Jadis la référence dans ce créneau, le Michelin Latitude a pris quelques rides. S'il demeure le produit que recherchent de nombreux consommateurs pour sa stabilité, sa douceur et son confort de roulement, caractéristiques que l'industrie tente de copier, ses performances ne se sont pas améliorées face aux éléments hivernaux. Prévisible sur neige durcie, efficace sur la glace, sa semelle se bourre rapidement dans la neige profonde et la gadoue. Ce pneu est aussi l'un des plus dispendieux et il offre une garantie. Michelin a de loin le réseau de distribution le plus complet dans notre marché.

6 - Yokohama iceGUARD IG51v

L'avantage majeur du Yokohama iceGUARD iG52v tient au fait qu'il a été développé pour des VUS et des camionnettes. Sa bande de roulement unidirectionnelle peut s'évider rapidement de tous les éléments (neige et gadoue) grâce à des nervures longitudinales et en biais ; la stabilité de roulement est assurée par la rainure centrale. La tenue de route en virage est bonne, mais ce sont les freinages qui sont allongés sur des surfaces enneigées. Le confort de roulement sur pavé sec est agréable. Malgré une gomme en apparence souple, on obtiendra une bonne longévité. La distribution est concentrée chez certains regroupements.

7 - Continental WinterContact SI

Nous admettrons au départ que ce Continental Winter Contact Si convient mieux aux VUS compacts et intermédiaires à cause de sa construction classique concoctée pour les véhicules de tourisme. La traction longitudinale l'emporte sur le comportement en virage ; cependant, on peut anticiper le décrochage et bien le contrôler. Il tire son épingle du jeu sur la neige durcie et la glace grâce à sa bande de roulement directionnelle fortement lamellisée. Son comportement sur une route dégagée est toutefois exemplaire. Il procure les mêmes caractéristiques en virage et au freinage. Le réseau de distribution est passablement complet.

8 - Toyo Observe GSi 5

Le Observe GSi 5 poursuit une belle carrière et on peut l'installer sans problème sur des voitures, des VUS et des camionnettes 1500, tellement il est polyvalent avec son catalogue de grandeurs ultra complet. Bon an, mal an, il tient tête aux meilleurs et vieillit bien. Il demeure au-dessus de la moyenne dans tous les exercices, neige, glace et gadoue. Toyo poursuit sa publicité qui met en relief les écailles de noix, mais c'est sa bande de roulement symétrique, bien ajourée et assortie de lamelles, qui lui confère autant d'adhérence. On le voudrait cependant un peu plus silencieux. Bonne valeur pour le prix.

9 - Nokian Nordman 7 SUV

Tout nouveau cet automne, et testé hors séquence lui aussi, le Nordman 7 SUV est une réplique du Nokian Hakka 7 d'il y a quelques années et qui fut à son époque gagnant de nos tests (2011) : il est dorénavant offert à moindre coût et sera offert avec ou sans crampons posés en usine. Les vertus du Nordman 7 SUV sont remarquables, mais en-deçà des Hakkapeliitta R2, 8 et 9. Le réseau de revendeurs est le même que pour Nokian.

C : Recommandables

Les produits de ce segment constituent des acquisitions attirantes ; chacun recèle des caractéristiques qui conviendront à plusieurs automobilistes. Leur rendement est moins performant, mais la longévité est au rendez-vous et, quelquefois, le prix est alléchant.

10 - Pirelli Ice Zero FR

Le Ice Zero FR (FR pour friction) demeure ce que Pirelli a fait de mieux comme pneu d'hiver pour les voitures de tourisme et les petits VUS. Il procure une solide adhérence et un comportement doux sur route sèche et autoroute. On appréciera sa tenue de route prévisible et son adhérence en virage. Cependant, les données indiquent des accélérations et des freinages plus longs, ce qui le déclasse de quelques rangs. La semelle directionnelle comprend des blocs bien lamellisés qui éliminent la gadoue et la neige. On rapporte quelques cas d'usure prématurée. Le catalogue comprend des versions roulage à plat. Le réseau de distribution est davantage axé sur les concessionnaires.

11 - Goodyear Ultra Grip WRT

De tous les produits Goodyear qui portent l'appellation Ultra Grip, le WRT, grâce à sa technologie, est loin devant, tant par ses performances que son prix plus élevé. On aime le WRT pour sa conduite prévisible et un confort de roulement au-dessus de la moyenne. Les accélérations sont franches, les freinages plus longs et l'adhérence latérale moyenne. Sa bande de roulement directionnelle harmonieusement lamellisée procurera une excellente durabilité. Il fait aussi bien sur la glace que dans la neige profonde. Il est doux sur l'autoroute. Le réseau de distribution est complet, dont certains centres Goodyear.

12 - Hercules Avalanche RG2

Hercules est une marque privée qui fait fabriquer ses produits sous licence et le RG2 ne fait pas exception, puisqu'il est assemblé en Europe. Il est de loin le meilleur produit hivernal jamais fabriqué sous ce label. Cet Avalanche RG2 non cramponnable représente une des meilleures valeurs qualité/prix du test. Il conserve ses propriétés par temps très froid et sa tenue de route est prévisible en toutes circonstances. On le gardera pour les VUS compacts et intermédiaires et certaines camionnettes à cause de sa structure renforcée. Le réseau de distribution est de plus en plus étendu.

13 - Dunlop Winter Maxx SJ8

Dunlop est un nom qui a marqué l'histoire du pneu, mais sa diffusion en Amérique est contrôlée encore par Goodyear. Développé et fabriqué par le géant japonais Sumitomo, le Winter Maxx SJ8 est particulièrement conçu pour les VUS et les camionnettes. À l'image des produits du pays du Soleil Levant, les blocs sont fortement lamellisés et procurent une tenue de route agressive et prévisible, avec de bonnes accélérations, des freinages un peu longs et une bonne prise en latéral. La bande de roulement directionnelle assurera une bonne longévité mais son niveau sonore est plus élevé. Le prix est souvent avantageux considérant son pays d'origine.

Firestone Winterforce 2 uv

Depuis deux ans, Firestone a vu sa gamme de produits renouvelée avec des pneus de qualité nettement supérieure et le Winterforce 2 uv pour les VUS et camionnettes en est un exemple probant. Nous avons mis à l'essai le seul jeu disponible au Canada et avons constaté que les améliorations sont évidentes : bande de roulement directionnelle, composé de gomme technologique, lamellisation des blocs, le tout est simple mais fort efficace sur toutes les surfaces et assez silencieux. Une proposition avantageuse pour les automobilistes qui recherchent des performances nobles à un prix avantageux dans le segment du Tier 2. Cramponnable en atelier et fabriqué également à Joliette !

BFGoodrich Winter T/A

Autre nouveauté pour l'automne, BFGoodrich débarque avec le pneu d'hiver Winter T/A en remplacement du vétuste Winter Slalom KSI. Une nette amélioration et le meilleur produit testé à ce jour en provenance de la Chine. Les essais ont été succincts, mais assez convaincants pour le recommander sans crainte. La semelle maintenant directionnelle est bien ajourée pour évacuer les éléments, la gomme ajoutée de silice procure une bonne adhérence et la conduite est stable. Comme le Firestone, les essais ont été effectuées hors-test et leurs classements sont provisoires à l'intérieur de ce segment.

D : Bien acceptables

Qu'on ne s'y méprenne pas, les produits dans ce segment sont de vrais pneus d'hiver dont les performances en général sont plus que convenables. C'est tout simplement que la concurrence est féroce et que les efforts technologiques sont constamment développés pour fabriquer des pneus de grande qualité. Certains représentent de bonnes valeurs pour le prix demandé et leur longévité sera au rendez-vous.

16 - Nitto Winter SN2

Une marque qui s'ajoute à nos tests cette année, le Nitto est fabriqué par Toyo et s'adresse à un marché plus jeune. Fabriqué au Japon et plus dispendieux, sa bande de roulement est fortement lamellisée et le réseau de rainures facilite l'évidement de la neige et de la gadoue. Les accélérations et les freinages manquent de vivacité de même que la tenue de route en virage, mais la conduite sur route sèche est extrêmement douce. Le réseau de distribution est limité et les prix peuvent varier.

17 - GT Radial Champiro WinterPro HP (ex-aequo)

Pour une rare fois, le produit offert par le manufacturier indonésien GiTi Tire ne termine pas au sommet des pneus d'origine chinoise (2e à BFGoodrich). Cependant, on nous a remis des pneus à caractère sportif destinés à des véhicules plus puissants. La tenue de route sur le sec est excellente, mais en reperd si on roule dans la neige. Il s'agit donc d'un compromis entre le type de conduite et la qualité des routes qu'empruntera le conducteur. Le rapport qualité/prix est également fort avantageux. La semelle asymétrique et non cramponnable exigera des permutations régulières. Offert dans un vaste réseau de distribution au Québec.

17 - Uniroyal Tiger Paw Ice & Snow 3 (ex-aequo)

Une presque nouveauté que cette 3e génération du Tiger Paw, lancé tard l'an dernier. Une saine évolution mais qui ne se démarque pas devant la trop forte concurrence dans ces essais. Fabriqué également en Chine, la bande de roulement est classique avec une rainure centrale stabilisante. Sa conduite plus stable et prévisible vise les voitures de tourisme et les petits VUS. Il fait vraiment mieux dans la neige, avec notamment de bons freinages, que sur la glace ou sur une route sèche. Son taux d'usure est inconnu. Souvent offert en entrée de gamme par les concessionnaires.

19 - Falken Espia EPZ II SUV

Une autre marque qui se joint à nos essais annuels, ce Falken est assemblé dans l'usine thaïlandaise de Sumitomo. Fortement lamellisée et ajourée, sa bande de roulement est efficace dans la gadoue et la neige profonde. On dénote un peu de rebond sur route sèche et bosselée, sinon la conduite est douce et souple. L'adhérence latérale est prévisible et sa construction est destinée aux VUS et camionnettes. Nous l'avons laissé sur un véhicule d'essai pendant tout l'hiver : il n'a pas déçu et montre très peu d'usure. Prix souvent alléchants. Distribution limitée.

20 - Toyo Observe G3 ICE

C'est avec le but avoué de développer un produit hivernal d'entrée de gamme que Toyo a fabriqué le Observe G3 ICE, avec un prix alléchant qui en fait une bonne occasion pour le consommateur. Il porte un nom qui rassure l'automobiliste, mais on doit l'utiliser avec précautions. Malgré son nom accrocheur, les freinages, comme les accélérations, sont assez longs. Sa semelle profiterait d'un épaulement plus carré qui bonifierait la prise de virages. Il est cramponnable en atelier. Le réseau de distribution s'est encore agrandi.

E : Pour les petits budgets

À peine deux produits dans ce groupe, mais deux exemples qu'on peut se procurer des pneus d'hiver homologués à bas prix et obtenir un rendement satisfaisant si on ne les pousse pas trop dans des situations limites. Ils font assez bien dans la neige profonde ou des routes mouillées, mais il sera préférable de ne pas dépasser les capacités de ces pneus et des vitesses affichées. Une solution quand il faut passer un dernier hiver avec un véhicule en location.

 21 - MaxTrek M900 ICE

Le MaxTrek M900 ICE est l'alternative cramponnable du M7 friction que nous avions testé l'an dernier. Nous le qualifierons d'honnête puisqu'il procure un comportement prévisible. Les freinages et les accélérations sont un peu longs, mais on ne patine pas. La prise de virage demande plus de patience, mais la gomme s'accroche quand même. Il évide bien les éléments et offre une tenue convenable dans la grosse neige. L'ajout de crampons augmentera tant la traction que sa longévité, si on peut supporter le niveau sonore plus élevé. La distribution se bonifie encore cette année.

22 - Hercules Avalanche X-Treme

Hercules revient cette fois avec un produit concocté à l'ancienne et qui ressemble davantage à un pneu hors route qu'à un routier des neiges. Il est assemblé selon une vieille technologie aux États-Unis et non en Asie. Il sera tout indiqué pour les petites routes enneigées et la gadoue, mais il faut s'attendre à des freinages plus allongés. La tenue de route en courbe est limitée, mais il réagit bien lors des corrections de volant. Nous l'avons assorti de crampons et il a mieux répondu pendant tout un hiver en milieu urbain. Réseau de distribution limité.

F : Inférieurs à la moyenne

La dernière catégorie est celle qui est le plus difficile à identifier pour le consommateur. Le look accrocheur est présent dans la bande de roulement, mais les performances n'y sont pas vraiment. Le prix est séduisant et on se laisse entraîner. Jusqu'à ce qu'on se retrouve dans de vraies conditions hivernales qui exigent qu'on conduise avec minutie.

23 - Ironman Polar Trax WPS

La principale caractéristique de ce pneu d'hiver économique réside dans sa structure renforcée qui sera mieux indiquée pour des VUS et des camionnettes plus lourdes, une rareté dans ce créneau et qui mérite qu'on investisse son petit budget. Curieusement, les résultats sont meilleurs en virage comparativement aux accélérations et aux freinages. La traction dans la neige est acceptable, mais le pneu perd ses moyens sur la glace. Assez bruyant sur autoroute sèche. Son degré d'usure n'est pas connu. Distribution limitée puisqu'il en est à sa deuxième année.

24 - Rovelo RWS 677

La bande de roulement de ce Rovelo ressemble à des douzaines d'autres produits d'hiver, mais nous avons eu l'impression de rouler sur des billes tellement le manque d'adhérence était flagrant. Les accélérations et les freinages sont longs et les aides électroniques (antipatinage et antiblocage) ont été fort sollicités. Il y bien d'autres choix sur le marché, même si ces pneus sont fournis lors d'un achat de véhicule. Réseau de distribution limité à un grand fournisseur.

25 - Cachland CH-W2003

Chaque test se termine par un produit qui mérite le bonnet d'âne et ce Cachland mérite amplement le titre cette année. S'il est homologué du logo flocon/montagne pour rouler en hiver, ses performances ont peu de lustre : il a terminé bon dernier dans toutes les phases de nos essais. Nous ne pouvons le recommander et il vaudrait mieux investir quelques huards de plus sur une autre marque. Réseau de distribution inégal.

TOUTES CONDITIONS CLIMATIQUES

Les pneus Toutes saisons (All Weather en Europe) ou Toutes conditions climatiques ajoutent quelques joueurs à chaque millésime. Ce segment de marché trouve souvent preneur pour des VUS ou camionnettes de travail, question d'économiser temps et argent. Nuance importante, les deux premiers se comportent comme de bons pneus d'hiver avec des capacités estivales intéressantes et les deux autres comme des pneus d'été avec certaines aptitudes hivernales. Ce sont de bons compromis pour ceux qui roulent moins en hiver ou évitent le gros temps. On économise deux installations par année, mais il faut s'assurer que l'alignement soit correct. Leur popularité est grandissante hors Québec. Nous avons réuni les quatre meilleurs lors de ces essais.

1 - Nokian WR G3  SUV 

Le Nokian WR G3 est issu d'une famille de pneus plus performants aptes à rouler à haute vitesse en Europe. Code de vitesse plus élevé, flancs renforcis, il résiste bien à la chaleur tout en conservant de bonnes capacités hivernales, même supérieures à plusieurs vrais pneus d'hiver. Cette même résistance au chaud se traduit par une capacité à rouler en été avec des performances de qualité. S'il est le plus dispendieux du groupe, il est aussi celui qui parcourra le plus de kilomètres (indice d'usure de 600). Bien indiqué pour les VUS sportifs et les tractions intégrales. offert chez des revendeurs accrédités.

2 - Toyo Celsius CUV 

Lancé l'an dernier, le Toyo Celsius s'est avéré une saine concurrence pour le Nokian, mais à moindre coût. Cette année, sa version CUV demeure dans l'ombre du premier, mais se débrouille tout autant dans les conditions hivernales. Les accélérations sont franches, la tenue de route en virage est solide, mais les freinages sont allongés. La carcasse est plus bruyante sur route bosselée, mais la conduite sur autoroute se fait en douceur. La bande de roulement asymétrique commandera des permutations régulières. Bon réseau de distribution.

3 - Yokohama Geolandar A/T GO 15 (ex-aequo)

La philosophie derrière ce nouveau Geolandar est totalement différente. Yokohama fait d'excellents pneus pour VUS et camionnettes. Or, ce produit quatre saisons robuste a été développé pour lui conférer assez de propriétés pour en faire un pneu d'hiver également. Le rendement dans des conditions climatiques hivernales est moindre, comme en témoignent des freinages allongés. Le comportement estival est cependant sans reproche. Le but de ce créneau est de permettre à un pneu d'hiver de rouler en été et vice versa et à un pneu quatre saisons de rouler en hiver. Pour les conducteurs prudents ou qui roulent peu en hiver.

3 - Vredestein Quadrac 5 (ex-aequo)

Malgré un réseau de distribution fort limité, le manufacturier hollandais a tenu à participer à notre test avec son Quadrac 5. Même si ses propriétés de conduite sont sous la normale face à l'hiver québécois, ce Vredestein est tout désigné pour les voitures et VUS sportifs avec un indice de vitesse V, le seul de ce test. Conçu pour les autoroutes européennes, son usure sera plus restreinte (indice de 400), mais la douceur de roulement est évidente. Il est préférable de l'utiliser en zone urbaine et sur une intégrale.



Vivement le printemps!

Plusieurs, pour ne pas dire tout le monde, seront bien content (quoique je ne vous l'apprendrai pas!) de savoir que le printemps sera, sous peu, à nos portes! Vous aurez compris, ici, que je ne veux pas seulement vous parler du beau temps!


Bien entendu, si votre automobile nécessite une pparation avant l'hiver, une petite inspection s'imposera après celui-ci, dans le but de vérifier si ce dernier aurait fait des dommages à la mécanique de votre véhicule. Bien sûr, cette dite inspection pourra être faite lors de votre changement de pneu, car il sera facile, pour votre mécanicien d'effectuer une petite inspection visuel du système de freinage et du dessous du véhicule une fois votre machine montée au niveau des yeux et vous conseiller si une réparation s'impose! Pendant le changement des pneus d'hivers pour ceux d'étés, un changement d'huile à moteur pourrait être de mise. Effectivement l'huile à subit de grand écart de température durant tout l'hiver, ce qui pourrait altérer l'efficacité de celle-ci et c'est pour cette raison qu'il serait bénéfique pour la santé de votre moteur d'effectuer le changement de cette dernière avant et après la saison hivernale!

Après ces quelques petites vérifications ainsi qu'un bon nettoyage intérieur et extérieur de votre moyen de transport, vous aurez la tête tranquille pour rouler cet été!

Sur ce bonne route!




Ce qu'il faut savoir à propos du remisage de votre véhicule!


Comme à chaque année, l'hiver s'installera, sous peu, confortablement jusqu'à la fin mars! Avant que celui-ci nous tombe sur la tête, plusieurs d'entre vous voudront préparer leur véhicule dans le but de ne pas lui faire subir les caprices de nos magnifiques hivers québécois!

Dans les prochaine ligne vous connaitrez les petits trucs qui sont essentiels à savoir pour effectuer un bon remisage de votre véhicule. afin de lui garantir une bonne période d'hibernation et être sûr qu'il ressortira pimpant au printemps!

Côté mécanique il n'y a rien de bien sorcier, il faut simplement savoir comment s'y prendre! Bien important, vous devez effectuer un changement d'huile et filtre moteur, celle-ci protègera mieux le moteur si elle est neuve. Ajuster le niveau de l'antigel est aussi important. Effectuer un plein d'essence évite la condensation dans le réservoir à essence. N'oubliez surtout pas de débrancher la batterie, pour éviter que la batterie se vide inutilement. Si vous pouvez surélever légèrement le véhicule, cela permettrait de soulager la suspensions et les pneus.

Pour ce qui est de l'esthétique, effectuez un bon nettoyage intérieur et extérieur devrait suffire pour retrouver votre bolide, aussi élégant qu'à son entrée.

Avec tous ces conseils, vous devriez être en mesure d'effectuer un bon remisage de votre amour d'été! Sur ce nous vous souhaitons un excellent hiver!